INTERVIEW suite

22 janvier 2008 - 00:00


Ta vision du foot amateur et pro aujourd’hui

Le foot est le sport de toutes les contradictions : sport populaire par excellence, le plus pratiqué au monde et pour une somme dérisoire (prix d’une licence) et qui, génère à la fois des sommes d’argent exorbitantes au niveau professionnel.
Le foot est tout simplement l’image de la société actuel et du modèle économique qui la dirige : le capitalisme.
En effet, le foot pro est comme on le sait pourri et dirigé par l’argent. Joueurs, agents, actionnaires, médias, équipementiers…tous on fait de ce sport un véritable outil de business.

Mais n’oublions pas que le foot pro n’est que la partie immergée de l’iceberg et qu’il ne représente qu’un infime pourcentage de celui-ci, le gros du morceau étant le foot amateur ou la partie émergée !
De plus ne perdons de vu que le foot professionnel se nourrit du foot amateur et que sans lui il n’existerait pas !
En effet tous les grands joueurs des Zidane aux Ronaldo ont fait leur classe dans des clubs amateurs sous la houlette de bénévoles dévoués.
Sans cette base pas d’élite !


Malheureusement les retombés du monde professionnel en faveur du milieu amateur sont bien maigres voire inexistantes.
Et comme on le sait, dans les associations les bénévoles s’usent et sont de moins en moins nombreux.
Hors le travail qu’ils font au quotidien est d’utilité sociale pour des millions de licenciés (des enfants aux seniors) à qui non seulement ils apprennent le football mais aussi bon nombre de valeurs tel que le respect d’autrui, la solidarité, l’entraide .
Comme tous les sports collectifs, le football offre aussi la possibilité de rassembler sur un même terrain de jeu, des personnes de races différentes, de cultures différentes, de classes sociales différentes dans un seul but le plaisir du jeu et vers un objectif commun : s’unir quelque soit les différences pour aller au bout de soi même au sein d’un collectif ; la victoire ne devant être que secondaire !
Malheureusement, ces valeurs ont parfois tendance à être mises de côté, par le souci du résultat.

Hors pour conserver et continuer à développer ses valeurs qui sont celles des sports collectifs et qui devrait être celles de n’importe quel être humain, il est primordial de professionnaliser le football amateur et notamment chez les jeunes (je m’explique).
Bien trop souvent, par manque de bénévoles, les clubs sont dans l’obligation de confier leurs équipes et parfois leurs équipes de jeunes à des « braillards » obsédés par le résultats et qui n’ont rien à voir avec des éducateurs dignes de ce nom ; ce n’est pas avec ces gens là que l’on transmet les valeurs citées précédemment, bien au contraire !

Même si depuis ces dernières années, les ligues et à leur travers elles les districts oeuvrent pour former des éducateurs de qualité et cherchent à les accompagner (à travers la labellisation des écoles de foot par exemple qui exige des critères de qualité à commencer par l’encadrement), ce n’est pas encore suffisant !
Il est grand temps que les instances nationales du football (la fédération en tête) voire internationales (UEFA) mais également gouvernementales (Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports et de la vie associative) donnent un coup de pouces aux clubs amateurs en diminuant pour eux le coup d’un salarié qui doit être un éducateur-technicien diplômé de qualité.
Dans le contexte actuel ou le temps de travail risque de ré augmenter, et donc celui des loisirs forcément diminuer, le bénévolat est en danger, il ne peut que diminuer et à terme disparaître.
C’est déjà les cas dans certains départements ruraux comme la Creuse ou je travaille actuellement.
Il devient dorénavant indispensable de créer des emplois au sein des clubs amateurs si l’on veut préserver l’essentiel.
Mais ces postes d’éducateurs sportif au sein des clubs ne doivent pas être créés par nécessité (du à l’absence de bénévoles) comme c’est malheureusement le cas car il est déjà trop tard ; mais ces postes doivent être créer au préalable, tant qu’il existe encore de nombreux bénévoles au sein des associations pour les assister, les soulager avant qu’ils n’arrêtent, usés par leur passion.


L’année prochaine, l’AVA fête ses 80 ans ! t’as une idée pour les fêter

Réunir les présidents successifs du club encore en vie et organiser un match de gala entre le Clermont foot et Saint Etienne précédé d’un levé de rideau entre des anciens du club de générations différentes et les seniors actuels suivi d’une grosse « chouille » !
C’est peut être l’occasion de faire une vache ou un bison à la broche, le rêve secret d’un certain Olt !

Commentaires

2 belles affiches au Pelissero 3 jours
Une défaite mais un bon match 5 jours
0-3
VALS PRES LE PUY / AVA 2 7 jours
VALS PRES LE PUY / AVA 2 : résumé du match 7 jours
2-1
CLERMONT FOOT / AVA 1 7 jours
CLERMONT FOOT / AVA 1 : résumé du match 7 jours
5-3
BEAUMONT U.S / U18 PH 8 jours
BEAUMONT U.S / U18 PH : résumé du match 8 jours
Tout le monde en piste ! 10 jours
Une victoire importante 12 jours
7-0
AVA 3 / ST VIDAL 14 jours
AVA 3 / ST VIDAL : résumé du match 14 jours
1-0
AUZON AZERAT AC / AVA 2 14 jours
AUZON AZERAT AC / AVA 2 : résumé du match 14 jours
2-1
AVA 1 / C.S. PONT DU CHATEAU 14 jours

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017