AVA : le grand chelem presque réalisé.

9 mars 2009 - 08:26

 

En déplacement chez la lanterne rouge Haute-Dordogne pour un match capital, l’équipe fanion s’attendait à une rencontre difficile. Bien entrés dans le match, les avéistes multiplient, dès les premières minutes de jeu, les actions de but. Ils parviennent ainsi à ouvrir le score par l’intermédiaire de Nico Longhi. Toutefois, ils ne parviennent pas à braker malgré de nombreuses occasions. Au retour des citrons, la persévérance paye et c’est Nico Longhi dans son style inimitable qui propulse le cuir dans les buts d’une magnifique « patate » sous la barre. A 2 – 0, le plus dur semble fait mais les travers ressurgissent vite et les puydômois reviennent au score 10 mn plus tard. A partir de ce moment, le match se raidit chaque équipe commettant de nombreuses fautes. Un but sera refusé à Gaël Poinson pour une faute supposée sur le gardien. Le match se termine enfin sur ce score positif pour les vergongheonnais lequel permet de donner de l’air au classement.

« Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne ! ». Nombreux ont été les sociétaires avéistes à entendre cet adage. Ils étaient d’autant plus nombreux ce week-end alors que les deux réserves accueillaient nos voisins de Vézézoux. En lever de rideau, l’équipe 3 ouvre le score rapidement par l’intermédiaire de Sam Rodier bien lancé par Victor Bertrand. Toutefois, la partie s’enlise dans une purée de football  qui donne l’occasion aux coachs de remettre de l’ordre durant les citrons. Bien leur en a pris car dès la reprise, les avéistes scorent par deux fois en 5 mn (Victor Bertrand et un défenseur visiteur en CSC). Cette seconde période est à sens unique, les locaux profitant de la baisse de pied des adversaires. Ils en profitent ainsi pour augmenter leur goal-average en concluant par deux fois (Alex Courtet et Sam Rodier pour son doublé). Score final 5 – 0 et une victoire supplémentaire pour ce groupe qui a su parfaitement réagir.

Dans l’autre levé de rideau, l’équipe 4 avait à se remettre dans les conditions de match suite à leur très longue trêve. Et quoi de mieux qu’un jeune et très sympathique équipe du Brignon pour disputer une rencontre cordiale. Ainsi, les talentueux et expérimentés sociétaires vergongheonnais ont déroulé leur football pour enfin remporter cette rencontre sur le score de 4 – 0 (buts de Didier Fontanon dont un de l’oreille, but d’anthologie de Franck Viallet et la conclusion par Patrick Avril qui montre qu’il est aussi doué avec ses pieds qu’aux platines). A noter, on est secouriste même lorsqu’on joue au football, Guillaume Blanc illustrant parfaitement cet affirmation en quittant momentanément ses coéquipiers alors que son bip retentissait.

Le match phare opposait ensuite la réserve à l’équipe 1 de Vézézoux. Bien entrés dans le match, les avéistes dominent le début de rencontre sans toutefois concrétiser. Les débats s’équilibrent ensuite jusqu’à la 30ème minute durant laquelle Micka Chaumet profite d’une hésitation dans la défense pour ouvrir la marque. Le score ne varie pas jusqu’à la pause, la rencontre s’équilibrant. Au retour, les locaux se créent de nouveau de belles occasions notamment par l’intermédiaire de Mathieu Kaczmarek qui voit sa lourde frappe repoussée par le gardien dans les pieds de Micka Roche dont la reprise est alors sauvé sur sa ligne par un défenseur. Mais les visiteurs remettent un peu le pied sur le ballon et se rendent dangereux par deux fois sur coup de pied arrêté obligeant Johan Granet à la parade. Les débats s’intensifient quelque peu, le combat physique en milieu de terrain permettant à l’arbitre de s’illustrer. Toutefois, sur une contre-attaque rondement menée et un double une-deux millimétré entre Micka Roche et Mathieu Kaczmarek, ce dernier se voit déséquilibré dans la surface. Pénalty que transforme adroitement Eddy Boyer. A ce moment-là la messe semble dite, d’autant plus que les visiteurs se font exclure deux joueurs, dont le gardien, pour des fautes évidentes. Toutefois, ce sont ces mêmes visiteurs qui, plein de vaillance et d’orgueil, se permettent de revenir au score sur une frappe monumentale de leur défenseur central de plus de 50 m. Et, sur une action quasi-identique, ils arrachent l’égalisation en toute fin de match sur une tête de leur meneur de jeu, profitant de la frilosité de la défense avéiste. Score final 2 – 2, frustrant tant la victoire tendait les bras.

Chez les jeunes, les moins de 18 ans ont déroulé contre les langeadois et s’imposent, à domicile, sur un score sans appel de 4 – 0 (buts : Baptiste Courtet x2, Benjamin Celle et Benjamin Achond). Une victoire qui permet de conserver une place au sein du groupe de tête.

Après une belle victoire le week end dernier contre Le Puy, les moins de 15 ans se devaient de confirmer à Murat, face à un concurrent direct au maintien. Dès le départ, les avéistes jouent haut et sont dangereux sur de belles tentatives mais sans concrétiser. Et, à la 15ème minute, contre le cours du jeu ils encaissent un but par manque de concentration. Ils continuent tout de même à dominer, écarter le jeu au maximum et prendre des initiatives offensives mais en vain.

Les locaux ne dépassent qu’une seconde fois le milieu de terrain, obtiennent un coup franc et inscrivent un second but. Véritable scénario catastrophe ! La première mi-temps s’achève sur le score de 2 buts à 0.

Les jeunes vergongheonnais réattaquent en espérant revenir au score au plus vite. Pendant 40 minutes, Ils vont dominer totalement mais butent sur une défense regroupée. Ainsi, les tentatives de Damien Malandain et Jordan Barillet ne trouveront pas le chemin des filets.

Ce groupe s’inclinent donc et se retrouvent à nouveau dans une position délicate.

 

 

Grosse satisfaction en revanche pour les moins de 13 ans qui réalise la très bonne opération du jour en allant écraser l’entente Langogne/Landos sur ses terres. Très bon match de l’ensemble du groupe qui a appliqué, à la lettre, les consignes du coach et qui se permettent d’arriver à la mi-temps avec une avance de 3 buts. Au retour, l’esprit de conquête est toujours présent, ils en profitent pour inscrire 2 buts supplémentaires. Toutefois, sur leur seule erreur défensive, ils encaissent un malheureux but. Score final 5 – 1 (buts : Julien Triaud x 3, Nicolas Bion x2) et de grands remerciement pour ce même Julien d’être venu, à Théo et Andréas deux benjamins surclassés pour l’occasion, pour Aurélio qui manie toujours aussi bien le sifflet et Juju Voges pour son implication du jour dans l’encadrement.

Pour l'école de foot, les benjamins un ont encaissé une lourde défaite en terre saint germinoise (8 – 2). Mach très moyen des protégés du duo Did-Toto lequel devait disposer d’un groupe, il est vrai, remanié. Mal rentrés dans le match, ils s’inclinent par 4 fois successivement. Bien revenus à 4- 2 grâce à Jordan Coelho, ils baissent pied physiquement pour encaisser 4 buts en fin de rencontre.

Enfin, plateaux à Brioude pour les 2 équipes poussins avec des résultats mitigés .Les 1ere année ont perdu leurs 2 matchs contre Brioude 2 et 3, avec un certain manque d'envie et de motivation de certains joueurs. Les 2eme année ont disputé 3 matchs et il y en a eu pour tous les gouts avec une belle victoire contre l'entente Chadrac/Polignac (3-1), une défaite contre St Paulien (1-0) où, dominer n'est pas gagner et un nul (1-1) contre Brioude des plus logiques.

Commentaires

oursrouge 9 mars 2009 12:08

Bravo, vous devriez jouer tous vos matches à l'extérieur et qui sait.... non je blague

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017