AVA / CCAB : LE DERBY

3 décembre 2009 - 08:24

Revenu cette saison avec un tempérament de gagneur, donnant l'exemple souvent sur et en dehors du terrain notamment avec les U17, retrouvez Cyrille Vigier

As-tu joué un derby contre La Combelle - A quelle période ?

J’en ai joué deux pendant la saison 2005/06, lorsque Didier Robert était entraineur.

 

Quels souvenirs en gardes-tu ?

Je vais détailler en quelques lignes ces 2 rencontres.

La première était au stade Pelissero, j’étais remplaçant et forcément déçu de ne pas attaquer un tel match ; mais faire partie des 14 restait une chance exceptionnelle. Ce fut difficile puisque nous nous sommes inclinés 3 buts à 1 face à une équipe solide et agressive.

Le second fut un bien meilleur souvenir. C’était le match retour.

Nous nous étions préparés comme des professionnels. Dans les séances d’entrainements, déjà, les têtes étaient au derby.

La séance du vendredi basée sur la tactique nous a permis de maitriser un 3-5-2 permettant de bloquer les deux attaquants combellois.

Le jour J, nous nous étions réunis le matin au stade Joseph Pelissero pour une séance vidéo. Ensuite, nous mangions au restaurant. Tout était organisé pour que nous n’ayons qu’à penser aux 90 minutes de jeu.

Arrivés à La Combelle, les banderoles donnaient le ton ! En entrant sur la pelouse, j’étais excité devant ces nombreux spectateurs et la musique qui nous accompagnait. Je jouais numéro 5, libéro derrière deux stoppeurs qu’étaient Souz et Archi. Je me souviens avoir poussé un cri de rage en gagnant mon premier duel sur le côté droit du terrain ! La concentration, la rigueur et l’envie de bien faire nous a permis de bousculer le leader de la poule, de le mettre en difficulté et de ramener les deux points du match nul, 2 buts à 2.

 

Anecdote et émotions

Une petite pensée à mes deux coéquipiers et amis Ton’s et Dunky qui avaient totalement dézoné pour être à l’origine et à la conclusion du second but ! Grand moment…Les émotions ne se sont pas arrêtées au coup de sifflet final. Dans les vestiaires, il s’est passé des choses que je n’oublierai jamais. Les nerfs de certains ont lâché, il y a eu des gestes, des mots, des expressions et des larmes qui ont fait de ces quelques heures une journée pleine d’émotions et de souvenirs.

 

Qu'est ce qui fait que c'est un match particulier ?

Un match contre La Combelle reste un match à part. Certes, ce n’est que du football, de niveau PH mais Vergongheon – La Combelle : c’est Le derby…

Les combellois ont chaque saison une équipe solide, physique et ils sont la bête noire de l’A.V.A. C’est un adversaire à respecter et à gagner surtout !

 

Un message à l'attention des 14 joueurs

J’espère réellement faire partie du groupe qui défendra les couleurs vergongheonnaises le 6 décembre au stade Pelissero. L’adversaire sera encore une fois difficile à bousculer ; il faudra donc une volonté et  une envie de se surpasser exceptionnelles.

Les 14 joueurs locaux représenteront pendant 90 minutes tout un club, un ensemble de personnes qui aiment l’A.V.A. qui gravitent autour de ce fanion.

Que ce match soit agréable à regarder, que ce soit une fête et que les « rouge et blanc » en sortent victorieux.

Commentaires

juju43 5 décembre 2009 13:59

Bon courage à vous les Vergongheonnais, et même si c'est un derby, nul n'est impossible si le groupe le veut????? Je vais certainement venir voir une telle grosse affiche au Pélissero, en espérant voir du beau jeu avant tout???,,

tonylamalice43 3 décembre 2009 11:53

Cyrille je serai pas présent dimanche au stade à ma grande déception car je bosse!!!!alors promet moi en tant que capitaine de remonter tes co équipiers à bloc et de gagner ce putain de match!!!On est pas passé loin la dernière fois, tu t'en souviens autant que moi alors cette fois ci c'est la bonne!!!!!

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017