FABRICE "RAPTOU" REBOLLO

9 avril 2010 - 08:02

TON PARCOURS SPORTIF :

 

J’ai débuté en poussin à Charbonnier les mines avec le « père » Ponce qui encadrait tout le groupe. On évoluait à 7 et en championnat UFOLEP. Puis, comme il n’y avait plus d’équipe à Charbonnier, je suis parti à la Combelle en cadet avec Paul Gilbert et «  Boucho » Grava. Je jouais attaquant à l’époque et j’en claquais des buts. Puis la dernière année en junior, Henri Antonio dit le « Mulot » m’a fait débuter en senior et en équipe fanion.

Des bouts de match à l’époque avec les Jacob, Zientek, Claude Olivier, Philippe Gilbert ou Thierry Belot. De mon âge ou de ma génération, on retrouvait mon ami Zetto ou encore Michel Rosa. Puis Marsot, coach à l’époque, m’a fait « redescendre » derrière et j’y suis resté.

J’ai joué à la Combelle jusqu’à 33 ans puis, comme beaucoup de jeunes arrivaient, que la plupart de mes potes avaient arrêté, j’ai décidé de revenir à Charbonnier, pensant y terminer ma carrière. J’y ai joué deux ans et puis, mon ami Mathieu Faure, qui évoluait à Vergongheon et qui avait décidé de prendre en charge l’équipe 3, m’a sollicité pour que je vienne en faire. Ca a fait grimacé un peu dans les chaumières combelloises mais le pari m’a motivé et depuis j’évolue à Vergongheon.

 

AS-TU JOUE DES DERBYS, QU’EN RETIENS TU ?

 

            J’en ai joué 4 ou 5, tous avec la Combelle, en n’en ai perdu aucun (d’ailleurs si l’AVA veut le gagner ce match, il faut me sélectionner !!!). Un des plus beaux est assurément celui où on s’était imposé chez nous sur le score de 6 – 1. Carraro avait marqué trois buts. Vergongheon jouait la ligne et lui, il était tellement rapide sur 15, 20 m, il partait toujours avec un mètre de retard mais parvenait toujours à récupérer le ballon et marquer.

Puis en Coupe de France, on est venu gagner 2 – 1 à Vergongheon. Deux anecdotes : pour ce match, j’avais parié avec Didier Dos Santos que le vaincu paierait les pizzas le soir même…. J’ai bien mangé ! Sinon, dans le match, j’avais fait deux petits ponts à Ted Sabatier mais, il a la mémoire sélective et s’en rappelle plus aujourd’hui.

            Sinon, question ambiance, c’est la rivalité de clocher, la suprématie du Bassin. A la Combelle, la semaine du match, tu te retrouvais deux fois plus à l’entraînement. Tout le monde t’en parlait. Les supporters s’inquiétaient de telle ou telle blessure, de savoir si untel serait absent. Ce match, tu ne l’abordes pas comme un match de championnat classique, il a un goût particulier. De toute façon, il n’y a plus de classement qui tienne, tu le joues pour le gagner. C’est tout !

 

DES DIRIGEANTS OU DES JOUEURS PARTICULIERS :

 

Bien sûr, je parlerai plus de la Combelle et en premier lieu, je citerai Dario et Paul Carpene (le 1er président durant une éternité et son frère : photographe – soigneur). On était une bande de jeunes de 20-25 ans et ils étaient toujours avec nous. Tous les lundis, il y avait réunion à la « carrosserie » où on faisait la « macaronade ». En entraîneur, je retiens Henri Antonio qui m’a fait débuter et en joueurs, Michel Rosa, Zetto, Fabrice Andrieux, Gérald Larrauri, les plus vieux : Philippe Gilbert, Philippon, Thierry Belot,, Eric Jarrier ou Claude Olivier.

Mais surtout Carraro ! il jouait à Issoire quand il est venu jouer à la Combelle. Le match s’était pas très bien passé mais il était un des seuls à être resté au pot de l’amitié et il avait dit à la fin : « la saison prochaine, je viens ici ».

 

LA DIFFERENCE ENTRE LES DEUX CLUBS :

 

Dans le cadre du derby, je trouve que les combellois (sportifs et non sportifs) lui donnent plus d’importance. C’est peut-être pour ça que majoritairement, le nombre de victoire penche du côté des noirs et blancs. Je trouve que la culture de la gagne y est plus présente que tu es plus déterminé. Et puis à la Combelle, tu portes aussi la réputation d’avant. A chaque rencontre tu es attendu et ça, ça a le mérite de te mettre tout de suite dans le bain. C’est peut-être tout ça mélangé qui fait la différence.

 

LA SECONDE MANCHE DU DERBY :

 

Mon pronostic… je vois quand même gagné la Combelle. Sur son terrain je ne vois pas les joueurs faire l’impasse quelle que soit la situation.

Aujourd’hui, je reste combellois, même si je suis très bien ici, au regard du grand nombre d’années passées. Quand le CCAB gagne, je suis heureux mais si au retour l’AVA l’emporte et se maintien à la fin de la saison, je serai content aussi. Je colle au club dans lequel j’évolue, c’est tout.

 

QUELQUES ANECDOTES :

 

Souvent je me chambre avec Francis parce que le seul but que j’ai marqué contre Vergongheon, c’était lui dans les buts. Un corner, un cafouillage, un gros pointu dans les filets, un geste de défenseur en sorte.

Une seconde, toujours avec Francis. On part jouer à l’extérieur et il devait arbitrer. Il n’avait pas de veste et lui ai proposé la mienne… mais de la Combelle. Il l’a portée tout le match.

Sinon c’est souvent qu’on discute de nos matchs avec Ted, Serge Bard ou Jean Marc Poulignier.. Tacot aussi. A l’époque, on travaillait tous les deux sur la zone de Lempdes. Les matins, on se croisait, on se toisait du regard mais on ne se parlait pas.

Esprit de clocher … disiez vous !

Commentaires

christophe hudina 10 avril 2010 12:21

Il parle toujours aussi bien sur un terrain, sinon pour le jubilé y a encore le temps, que se soit pour Raptou ou pour toi Fido..... toujours des jambes de vingt ans ! encore 10 ans les gars , quand on aime on compte pas

Staff
malgache63
malgache63 10 avril 2010 11:47

Tu ne parlais pas si bien à l'époque,quel bel interview ! Tu as raison,c'était et ça restera le match de la saison quel que soit le classement et les années.J'espère être de la partie si tu fais ton jubilé.......

Staff
kaiser 5
kaiser 5 9 avril 2010 17:06

Je l'ai entrainé en jeune à charbonnier,j'ai joué avec lui en sénior à la combelle (je l'ai souvent fait engueulé par mulot) et j'ai fini par l'entrainer en 1 toujours à la combelle mais je ne crois pas qu'il jouait uniquement parce qu'il y avait un Grand en face.....Félicitations pour ta carrière mais rassure moi c'est pas l'article du jubilé.

Compte rendu du week-end de l'AVA et Remise de tee shirt pour les joueurs environ 2 heures
1-1
AVA 1 / FC2A CANTAL AUVERGNE environ 4 heures
AVA 1 / FC2A CANTAL AUVERGNE : résumé du match environ 4 heures
1-1
AVA 1 / FC2A CANTAL AUVERGNE environ 5 heures
AVA 1 / FC2A CANTAL AUVERGNE : résumé du match environ 5 heures
2 belles affiches au Pelissero 4 jours
Une défaite mais un bon match 7 jours
0-3
VALS PRES LE PUY / AVA 2 9 jours
VALS PRES LE PUY / AVA 2 : résumé du match 9 jours
2-1
CLERMONT FOOT / AVA 1 9 jours
CLERMONT FOOT / AVA 1 : résumé du match 9 jours
5-3
BEAUMONT U.S / U18 PH 10 jours
BEAUMONT U.S / U18 PH : résumé du match 10 jours
Tout le monde en piste ! 12 jours
Une victoire importante 14 jours

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017