L'ENTENTE NORD HAUTE LOIRE... L'ENTENTE CORDIALE !

1 mars 2011 - 08:21

Cette expression symbolise historiquement le lien qu’avaient tissé la France et le Royaume-Uni, durant le XIXème siècle, afin de résoudre les antagonismes qui s’étaient développés de part et d’autre de la Manche. C’est sous l’appellation Entente Nord Haute-Loire que les clubs d’Auzon/Azérat, Lempdes et Vergongheon ont décidé de placer leur avenir en commun durant la saison 2009-2010 cédant ainsi une part de leur autonomie, voire de leur indépendance footballistique et faisant fi de la rivalité sportive qui s’est logiquement développée entre ces associations du Bassin.

   Au départ, un constat que la pré-formation des jeunes footballeurs souffrait d’un d’effectif insuffisant pour pouvoir mettre en œuvre un véritable projet sportif et que des licenciés arrivés au terme de l’école de foot (U13) ne trouvaient pas à Lempdes et Auzon l’exutoire logique en catégorie supérieure. C’est donc avec l’aide du District de Football de la Haute-Loire, représenté par son CTD Raphaël Raynaud, que le Président Jean-Marc Curabet a porté depuis les fonts baptismaux ce projet d’entente, multipliant les réunions, les contacts et pesant de tout son poids pour que l’ensemble prenne forme. Il a trouvé des oreilles attentives de la part des dirigeants lempdais (le précédent président Robert Chabrol et le nouveau Bernard Juillard) et l’emblématique Pascal Bard, responsable du club Auzonnais/Azératois. Tout ce beau monde a donc accepté de défendre sous des couleurs communes le football du Bassin Minier dans les catégories U15 et U18 soit trois équipes au total (U15 district, U15 ligue et U18 district).

    Près d’un an et demi plus tard, le bilan semble incontestable tant les avantages sont nombreux. Sportivement tout d’abord avec un effectif de 30 joueurs U15 (nés en 96 et 97), encadrés par quatre éducateurs diplômés et des U18 (20 joueurs répartis sur trois années d'âge U16, U17, U18 encadrés par quatre dirigeants dont trois éducateurs diplômés).

            Les résultats plaident ainsi en leur faveur avec :

- une deuxième place au classement pour les U15 district (7 victoires, 2 nuls et 2 défaites)

- une deuxième place « temporaire » pour les U15 ligue (3 matchs en retard sur le leader, 13 victoires, 0 nul et 1 défaite.

- Une septième place pour les U18 district (3 victoire, 0 nul et 5 défaites) mais des joueurs toujours présents pour compléter l’effectif U19 lorsque celui-ci est sollicité en seniors.

 Avantage logistique ensuite. Excroissance de l’intercommunalité, les clubs et les municipalités concernées mutualisent leurs équipements au profit de ces catégories. Au total, cinq installations de football en extérieur et un gymnase à Lempdes qui a permis à tous ces jeunes de pratiquer durant la période hivernale. Le fait de « délocaliser » les rencontres permet, par ailleurs, une amélioration du calendrier durant les week-ends « tension » qui monopolisent les installations communales.

 Avantage humain enfin. Non le moindre étant donné que le contact, la communication, la bonne volonté, le respect, la participation active, l’accueil chaleureux, le partage sont les maitres mots de cette entente. Nous en tenons pour preuve la présence réciproque de membres de chaque club lors d’initiatives des uns et des autres et la volonté de chacun d’apporter sa pierre (notamment financière) à l’édifice. Ainsi, l’entente se retrouve en réunion environ quatre fois dans l'année pour aborder aussi bien le côté sportif (évolution des effectifs, résultats, répartitions des matches sur les différents terrains, utilisation du gymnase...) que le côté extra sportif et l’organisation, depuis deux ans, de différentes manifestations (soirées dansantes de l'entente en 2010 et 2011, une sortie raquettes en hiver et paintball au printemps, une sortie de fin d’année en 2011 si le calendrier le permet et peut être un tournoi de pétanque à Auzon). Le volet financier est également abordé avec le partage des engagements, des frais d'arbitrage et les sanctions sportives.

 Pour un coup d’essai, le projet s’est transformé en coup de maître qu’il faut continuer de bâtir. Les différents protagonistes peuvent sincèrement être fiers de ce qu'ils ont mis en oeuvre et, même si des regards extérieurs raillent (moquent) notre capacité de formation au détriment des résultats seniors, nous pouvons à l'évidence bomber le torse pour ne pas avoir oublié que l'associatif reste avant tout un mouvement solidaire, participatif et, dans notre cas, un excellent moyen d'encadrer une jeunesse en mal de repères. Les yeux se portent d'ailleurs sur les jeunes U13 des clubs respectifs qui devraient rejoindre l’Entente la saison prochaine et qui, d’un côté comme de l’autre, réalisent de bonnes performances sportives dans les championnats Honneur et promotion de district. Espérons enfin, que les collectivités locales portent dorénavant un œil attentif à cette initiative et puissent éventuellement venir en soutien ou en partenariat d’une telle organisation. Il en va à présent du développement de la pratique footballistique sur le territoire du Bassin Minier.

Commentaires

Staff
S CHALIER
S CHALIER 1 mars 2011 08:34

Je remercie Did et Cyril pour leur apport sur cet article. Pour ma part, je pense sincèrement à ce qui est écrit dans le dernier paragraphe. A défaut de résultats ultra compétitifs en seniors, notre FIERTE repose sur cette culture de la formation que bien d'autres avant nous ont construit et développé et dont nous avons le devoir de la poursuivre. Avec l'espoir que l'Entente dure et continue de former des brassées de jeunes footballeurs pour notre plus grand plaisir !

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017