TOUTES LES CARTES EN MAIN

7 mai 2012 - 11:05

Au sortir de la victoire contre Enval samedi soir, les yeux étaient tournés vers la limagne noire et Maringues recevant Dompierre. certains se prononçaient même en misant sur un match nul des bourbonnais. Ils ont été exaucés et l'AVA se retrouve aujourd'hui leader avec un point d'avance et sachant exactement ce qu'il reste à faire. Mais revenons au match de samedi avec des visiteurs qui ont longtemps contrarié les intentions avéistes. Mieux, ils se permettent même d'ouvrir la marque à la 30ème, profitant d'une erreur défensive et surtout d'une passivité des locaux qui, assurément, n'évoluaient pas à leur niveau. Ce but a toutefois eu le mérite de piquer au vif les acteurs rouge et blanc qui se ruent alors à l'attaque. ils parviennent alors à recoller au score juste avant la mi-temps sur un pénalty, obtenu avec plein de malice par le capitaine Bonneton, qu'Aurélien Pastorel transforme. La seconde mi-temps est d'un autre acabit avec des locaux monopolisant le ballon et se créant des occasions. Et c'est sur corner qu'ils vont prendre l'avantage sur une tête bien placée d'Aurél pour son doublé. Mais, il faudra toutefois attendre le dernier quart d'heure pour s'assurer la victoire par l'intermédiaire de Baptiste Courtet qui se joue adroitement de la défense pour venir tromper le gardien. A 3-1, les puydomois jouent encore leurs cartes et sont tout prêt de revenir au score mais Gaby Martinelli sauve sur sa ligne. La fin du match est sifflée par l'arbitre, excellent toute la rencontre, et ce résultat nous permet à présent de rêver...

 

Dans les autres rencontres, les deux réserves subissent la défaite qui leur promet toutefois une fin de saison tranquille. Chez les jeunes, les U18 continuent leur reconquête en "explosant" Langogne à domicile ce qui fait beaucoup de bien au moral de ce groupe. Idem pour le reste des formations qui ont réalisé des belles performances.

Hommage : il n'est pas le plus ancien au club. Et, en raison d'absences professionnelles notamment, il n'aura pas pu apporter autant qu'il aurait souhaité mais il reste un personnage extrêmement sympathique et son accent hispanique et sa hargne de vaincre vont raisonner encore longtemps au Pelissero. Gabriel Martinelli a mis fin à sa saison et surtout à sa carrière de joueur, entamée il y a longtemps bien loin du continent européen, samedi soir. Didier Robert lui a symboliquement permis de porter le brassard pour la fin de match et tout le monde s'est retrouvé au pot de l'amitié pour le féliciter. Et c'est toute l'AVA qui lui souhaite à présent une belle reconversion et qui espère toutefois le revoir au Pelissero pour supporter les rouges et blancs.

Commentaires

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017