DISPARITION

2 février 2014 - 10:56

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès d’Eric Mas. Personnage attachant, d’une gentillesse et d’une simplicité rare, il fut aussi le gardien phare de l’épopée vergongheonnaise au sommet de la hiérarchie du football auvergnat.

C’est pourtant sur un coup du sort qu’il vint au football en 1978. Privé du gardien titulaire, l’équipe fanion devant affronter Brioude dans un derby était fort dépourvue. C’est Alain Ginhac, autre enfant de Bard,  qui le connaissant bien, le recommanda à Daniel Da Roit, alors entraîneur principal. Les procédures administratives étant plus souples aujourd’hui, du jour au lendemain il fut qualifié pour participer à la rencontre. Outre le résultat (1-1), ses qualités physiques, sa souplesse et sa dextérité lui ouvrit les portes de l’équipe première. Il participa alors, aux côtés d’autres figures du club, à l’épopée du début des années 80, qui vit le club accéder à la division d’Honneur.

Fidèle au club rouge et blanc, il joua longtemps dans toutes les équipes et participa aussi à l’entraînement spécifique des gardiens qui lui succédèrent.

C’est une foule nombreuse qui lui rendit samedi un dernier hommage.

A ses parents et à sa compagne, l’AVA s’associe à leur peine et leur adresse ses plus sincères condoléances.

Commentaires

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017