Loic Voges, l'homme de l'ombre

14 septembre 2015 - 13:05

 

Quel est ton parcours de joueur?

J’ai débuté à l’AVA en débutants à l’époque, jusqu’à aujourd’hui où j’évolue en seniors, principalement en équipe réserve.

Et en tant que coach?

J’ai commencé à 16 ans avec Toto Bard en suivant l’équipe de Benjamins. J’ai passé quelques diplômes (Initiateur niveaux I et II). J’ai coaché une dizaine de saisons au total avant d’arrêter l’an dernier. J’ai pris beaucoup de plaisir à apprendre à m’occuper des jeunes et à connaitre la compétition sous un autre angle avec de vrais passionnés (Toto, Cyril, Did Robert, Thib Kub #4 le bourrin ou Bapt Courtet, notamment).

Après un an d’arrêt, je m’occupe cette année des U15 avec Thierry Basson.

Quels sont tes rôles au club cette saison? 

 

Joueur senior, coach U15, membre du comité directeur.

Pourquoi as-tu mis ta carrière de coach entre parenthèses l’an passé ?

La prise en charge d’une équipe demande beaucoup d’implication, nécessite du temps et « pompe » de l’énergie. J’avais besoin de souffler un peu et laisser ma place aux nouveaux coaches voulant s’investir dans cette voie.

Un an d’arrêt et hop c’est reparti…

Oui en effet, je n’ai pas soufflé bien longtemps. On m’a sollicité pour reprendre cette équipe U15 avec Thierry et je ne me voyais pas refuser ça à l’AVA. Ma passion du foot a repris le dessus !

Quels sont donc les objectifs ?

On veut faire une bonne année en visant une place la plus haute possible. Cette année doit servir de tremplin pour la seconde année dans cette catégorie pour des gamins qui découvrent le jeu sur grand terrain. Progresser en se faisant plaisir, voilà l’objectif principal de la saison avant de viser plus haut l’an prochain certainement.

Meilleur(s) souvenir(s) à l’AVA

Sans aucun doute nos 2 victoires en coupe de la Haute-Loire en moins de 15 ans et en moins de 18 ans, avec quasiment le même groupe à quelques années d’intervalle et le même binôme « magique » pour nous encadrer : Pépone et Dif !

Certes on a bossé dur pour décrocher ces titres et on s’arrachait sur le terrain mais ça n’aurait pas été possible sans cette superbe ambiance qui régnait dans le groupe, on était une vraie bande de potes (la liste est longue !!!!).

Du côté du banc de touche, le titre de champion de Haute Loire en U18 en 2014, qui permet au groupe d’accéder au niveau régional après une saison remarquable. Avec mon compère Thibaut, on était très fiers du groupe.

Pire(s) souvenir(s) à l’AVA

En tant que joueur, j’ai bien subi quelques défaites cruelles mais aucune ne me vient à l’esprit en particulier.

En tant que coach par contre, la défaite en finale de coupe de la Haute-Loire contre Yssingeaux en 2014! On a manqué le doublé de peu au terme du finale moyenne où l’on s’incline aux tirs aux buts face à un adversaire que l’on avait facilement maîtrisé lors des 2 confrontations en championnat ! C’est dommage, la saison a été belle mais elle aurait pu être extraordinaire sans cet accroc.

 

Enfin, que représente l’AVA pour toi ?

Pour moi l’AVA est un bon club formateur, qui m’a appris le foot et m’a permis de l’aimer ! Ce club m’a surtout fait vivre de très bons moments (tant sportifs qu’extra-sportifs). C’est une association où l’amitié et la convivialité sont omniprésentes. C’est une vraie famille !!!

Aussi, en tant que supporter marseillais je me permets de comparer l’AVA à mon club de cœur : on est le « Marseille local », y a qu’à voir la ferveur qui règne autour du club lors des évènements qui le font vivre ! Les déplacements en bus, notamment, pour les finales de coupe pour soutenir les copains ou les jeunes du club, ça c’est bon !!!!!

 

Allez l’AVA, Allez l’OM

Commentaires

ORGANIGRAMME EDUCATEURS 2016/2017